Ajuster un empiècement “top down”

Il n’existe pas de morphologie standard. Nous avons tous un corps unique. Même si un patron de vêtement se décline en plusieurs tailles, les mesures indiquées ne pourront jamais correspondre exactement à tous les types de morphologie. Notre posture influence également la façon dont le vêtement tombe une fois porté. Et puis il y a le confort: certains préfèrent des vêtements proches du corps, d’autres ne se sentent bien que dans des vêtements plus larges.  D’où l’importance d’ajuster l’empiècement. Assez facile si vous faites un “top down“.

Le “top down”, de haut en bas

Les pulls et gilets de type “top down” (qui se construisent d’une seule pièce, de haut en bas) ont l’énorme avantage de pouvoir être essayés à tout moment. Inutile de réaliser l’ouvrage entier pour vous rendre compte si les dimensions vous conviennent ou pas.

Les vêtements “top down” commencent par le col et l’empiècement (la partie de l’ouvrage qui repose sur les épaules et le buste). Puis, généralement, l’ouvrage est divisé en 4 parties pour dissocier les manches et les parties avant et arrière du corps.

Patron Céleste encours, division de l'empiècement au crochet tunisien
Patron Céleste, division de l’empiècement en 4 parties: le dos, le devant et 2 manches

Profondeur et aisance

Avant de diviser l’empiècement, essayez-le. Voyez si les mesures vous conviennent. Il se pourrait que vous souhaitiez mieux ajuster la pièce à votre morphologie. Prenez principalement 2 éléments en compte :

  • la profondeur de l’emmanchure, déterminée par la longueur de l’empiècement (le nombre de rangs).

Si l’empiècement tombe trop bas, défaites quelques rangs.
Si l’empiècement est trop court, faites quelques rangs supplémentaires sans augmentations.

  • l’aisance autour des bras et du corps, déterminée par la circonférence de l’empiècement (le nombre de points) et quelques points supplémentaires sous les bras (ajoutés lors de la division des manches et du corps).

Si les manches et le corps sont un peu trop grands, vous pouvez prévoir d’ajouter moins de points sous les bras.

Si les manches et le corps sont vraiment trop grands, défaites quelques rangs avec augmentations. Refaites alors ce même nombre de rangs, mais sans augmentations.

Céleste, top down au crochet tunisien, ajuster l'empiècement
Trop grand! Il faut défaire les derniers rangs de l’empiècement et refaire de nouveaux rangs sans augmentations.

Essayez l’ouvrage en cours

Pour estimer au mieux l’ajustement de l’empiècement à votre morphologie, faites la division des manches et du corps et crochetez 2 ou 3 rangs du corps. Essayez alors l’ouvrage. Vous aurez une indication plus précise sur l’aisance de votre projet et les éventuelles corrections que vous souhaiteriez apporter.

Patron Céleste, top down au crochet tunisien
Patron Céleste, top down au crochet tunisien, version en Whirl de Scheepjes
Partager:

3 thoughts on “Ajuster un empiècement “top down”

  1. Émilie

    Petite question : y-a-t-il une façon de faire avec un type de fil qui va s’étirer après blocage ? Difficile d’essayer en cours de route non ?

    1. Rachel Henri Auteur de l’article

      Oui et non. Quand tu fais un échantillon avant de commencer un top, tu as les mesures avant et après blocage. Tu peux donc estimer à quel point ton encours va s’étirer ou pas (tout dépend du fil et du point utilisé). C’est une estimation, mais en général l’empiècement ne sera jamais trop petit. A la rigueur peut-être un peu trop grand. Un élément dont il faut tenir compte: le poids du projet fini qui va étirer légèrement l’empiècement (selon le poids, qui dépend du type de fil et de la quantité utilisée).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.