Montage en nœuds coulants

Il existe différents types de montages de mailles au crochet tunisien. J’en utilise plusieurs en fonction du rendu que je souhaite dans mes projets. Dans cet article, je vous montre comment faire un montage en nœuds coulants.

Montage de nœuds coulants
Montage en nœuds coulants

Traditionnellement, on commence des ouvrages au crochet tunisien avec une chaînette de mailles en l’air. Mais tout autre type de chaînette ou montage convient, du moment que vous formez des boucles sur votre crochet. Vous retrouverez d’autres montages déjà documentés sur mon site sur la page intitulée “Chaînettes et autres montages de mailles“.

Attention: Le montage en nœuds coulants, je ne l’utilise que pour ajouter des mailles sous les emmanchures de mes projets top down. C’est pourquoi je vous montre cette technique en vidéo sur un de mes encours raglan. Vous pouvez bien sûr utiliser le montage en nœuds coulants pour démarrer n’importe quel ouvrage. Dans cet article je vous explique pourquoi je ne le fais pas.

Faire un montage de nœuds coulants pour ajouter des mailles sous les emmanchures d’un pull

Nœuds coulants

Un nœud coulant, c’est souvent ce par quoi commence une chaînette de mailles en l’air. C’est en soi la toute première boucle que l’on place sur le crochet et qui sert d’amorce.

Si vous ne savez pas comment faire un nœud coulant, je vous encourage à regarder la vidéo de GarnStudio. Il existe plusieurs manière de faire des noeuds coulants, mais le résultat est toujours le même: une boucle dont vous pouvez ajuster la taille grâce au nœud coulissant à la base.

L’idée du montage de nœuds coulants, c’est de faire une série de nœuds coulants, les uns à la suite des autres, et de les considérer comme des mailles à part entière. Mais cette technique a des avantages et des inconvénients. Tenez en compte avant de vous lancer dans ce montage.

Les avantages des nœuds coulants

Le gros avantage d’un montage avec des nœuds coulants, selon moi, c’est la rapidité d’exécution. C’est en soi la seule raison pour laquelle je recours à des nœuds coulants pour former le dessous des emmanchures de pulls top down.

Autre avantage: vous gardez toujours le même fil. Inutile de prendre un autre fil pour faire une chaînette qui servira de base ou de point d’ancrage aux mailles que vous voulez former. Pour la gestion des couleurs dans un ouvrage multicolore, c’est pratique.

Enfin, le montage se fait avec un seul crochet, toujours le même. Donc vous n’avez pas besoin de sortir un autre crochet pour faire une chaînette ou recourir à des montages de type “tricot” avec deux crochets (qui se substituent aux aiguilles à tricoter).

Les désavantages des nœuds coulants (à lire!!!)

La raison pour laquelle je n’utilise jamais le montage en nœuds coulants pour autre chose qu’ajouter quelques mailles sous les emmanchures de mes pulls top down est simple: les nœuds coulants ne sont pas très stables. Et pas très jolis (mais c’est un jugement très personnel).

En fait, il s’agit d’un nœud que l’on place à la base d’une boucle sur le crochet et que l’on peut faire coulisser pour ajuster la taille de la boucle au calibre du crochet. Il faut donc faire très attention à ne pas trop serrer, ni trop tirer sur le fil pour garder des boucles régulières.

Garder une bonne tension est une affaire délicate. Trop larges, les boucles forment des excroissances disgracieuses. Trop serrées, les boucles sont impossibles à travailler au passage retour ou, pire, au passage aller suivant pour relever de nouvelles mailles.

De plus, ce montage ne fait pas de très belles lisières. Mais utilisé pour ajouter quelques mailles sous les manches d’un top down, il reste très efficace.

Comment faire un montage en nœuds coulants?

Voici à quoi ressemble l’ajout de quelques mailles avec le montage en nœuds coulants, après un passage retour. En soi, ce n’est pas très joli, mais sous les manches d’un pull, qui pourra le voir?

Montage en nœuds coulants au crochet tunisien

D’habitude je prends le temps de faire un tuto photo. Mais comme cette année j’ai promis de faire plus de vidéos, j’ai choisi d’illustrer la façon dont je fais ce montage en images mobiles. Voici donc la vidéo que j’ai publiée sur ma chaîne Youtube.

Dans cette vidéo, je vous montre un de mes encours au crochet tunisien double. Il s’agit d’un top raglan avec une encolure en col de bénitier. Peu importe que l’ouvrage soit réalisé avec un crochet tunisien à deux têtes ou à une tête, le principe du montage en nœuds coulants reste exactement le même.

Envie de réaliser un top down sans couture au crochet tunisien?
Retrouvez mes différents patrons sur Ravelry.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.