Parfumer ses fils

Parfumer sa laine
Parfumer sa laine

J’ai toujours adoré les petits échantillons de parfums et eaux de toilette distribués dans les parfumeries. Surtout les petites lingettes humides, en sachets. Pas pour me parfumer moi. Pour parfumer mes laines.

Je ne vaporise jamais du parfum directement sur des pelotes de laines. Par peur de provoquer une décoloration par endroits ou d’abîmer le fil. On ne sait jamais. Je reste prudente.

Par contre, ce que je fais volontiers, c’est laisser des petites sachets d’échantillons de parfums ouverts dans mes sacs à projets et dans mes boîtes de rangements de fils. Les lingettes humides ne sont pas en contact direct avec les fils. Mais elles diffusent lentement une bonne odeur, assez discrète ou plutôt capiteuse. Bien évidemment, cela marche aussi avec du parfum vaporisé sur un mouchoir, à condition que le mouchoir humide ne soit pas en contact direct avec la laine. Personnellement, j’aime bien varier les odeurs et avoir la surprise d’une senteur nouvelle en ouvrant l’une ou l’autre boîte.

Et pourquoi pas faire de même avec des huiles essentielles. Mais à très petites doses. Des huiles essentielles de cèdre et de lavande, pour repousser les mites. Mais là c’est un tout autre sujet.

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.