Détails techniques qui font une différence

Aujourd’hui j’ai complété des détails un peu techniques sur des éléments clés de base du crochet tunisien. Ce sont de petites choses qui font la différence dans la compréhension de la mécanique de base.

Mailles lisières

J’ai mieux documenté les mailles lisières (mlis), les première et dernière mailles d’un rang. Ce sont des mailles particulières car elles ne sont pas faites comme les autres points.

La première boucle d’un rang sur le crochet n’est pas réalisée en insérant le crochet dans l’ouvrage. C’est la boucle qui reste sur le crochet en fin de rang retour. Techniquement, cette première boucle n’est pas un point simple (ou tout autre type de point). Son apparence ne varie pas en fonction des points de base que vous réalisez en cours de rang.

Mlis en fin de rang retour
Maille lisière en fin de rang retour

La dernière boucle d’un rang pourrait se faire en passant le crochet sous la barre verticale avant uniquement (comme pour un point simple), mais la lisière serait moins stable, elle se déformerait plus facilement. Il est généralement préférable de passer le crochet sous les 2 brins latéraux de la lisière en fin de rang aller.

Mlis en fin de rang aller
Maille lisière en fin de rang aller

Dernière chose: ces 2 mailles lisières ne se ressemblent pas. C’est normal, elles ne sont pas faites de la même façon.

Structure d’un point

J’ai ajouté une photo détaillée montrant la structure d’un point simple. Jusqu’à présent j’ai parlé de barres verticales, de chaînette de rang retour, de brin arrière… sans montrer en photo ce que sont ces éléments constitutifs d’un point.

Structure point tunisien
Structure d’un point tunisien

Prenez le temps d’observer votre ouvrage. Pendant et après l’exécution d’un rang. Regardez comment les brins du fil se croisent pour former différents types de points. Ce n’est pas inutile. Vous apprendrez à “lire” votre ouvrage, à repérer les éléments qui vous plaisent et ceux que vous souhaitez améliorer.

Partager:

5 thoughts on “Détails techniques qui font une différence

  1. geneviève

    Bonjour Rachel,
    Parfait tous ces détails “affinés” avec des photos très explicites.
    Une remarque concernant la photo de la structure d’un point :
    En fait, cette photo montre les différents endroits où l’on peut insérer le crochet pour relever une boucle.
    Ce serait bien de compléter en ajoutant les “espaces” :
    – espace entre les 2 barres d’un “couple” de barres verticales
    – espace entre les “couples” de barres verticales

  2. geneviève

    Retour sur mon 1er commentaire :
    Je viens de me rendre compte qu’ il y a aussi plein d’autres “espaces” dans la structure des points….
    L’ajout que je proposais n’est pas judicieux.
    Les dénominations sur la photo, Rachel, sont effectivement ce qui est strictement “nécessaire et suffisant”.
    En ce qui concerne les “espaces”, c’est au moment de la définition d’un point que l’on pourra en parler.
    Je suis assez passionnée par ce type de questionnements :
    Comment trouver les mots, les textes, les plus précis, les plus “justes”, les plus “adaptés” ?
    Avec toutes mes excuses !

    1. Rachel Henri Auteur de l’article

      Bonjour, Geneviève,

      Tes remarques sont pertinentes! J’ai posté une photo pour décrire la structure d’un point simple (mais il existe d’autres types de structures au crochet tunisien, j’ai juste repris la structure de base la plus connue). J’y décris “ce qui est”, la présence des brins qui délimitent une forme spécifique. Il y a également des espaces, mais je considère ceux-ci comme une référence indirecte par rapport à la disposition des brins de fils.

      Comme tu le dis, c’est au moment de la définition d’un point que l’on pourra aborder la description des espaces.

      La terminologie au crochet tunisien n’est pas évidente. Il faut être à la fois descriptif et complet, mais aussi concis et clair et penser à toutes les interprétations possibles. C’est pourquoi je pense qu’il est essentiel de faire tester des modèles avant leur publication. Pas seulement pour vérifier les chiffres, mais aussi pour s’assurer que les descriptions techniques sont claires.

  3. Emilie

    Je suis entièrement d’accord avec toi pour le fait de prendre son temps pour observer, s’approprier son ouvrage. C’est ainsi que j’ai pu saisir l’importance de la régularité des mailles du rang retour pour avoir un bel ouvrage, régulier et de taille uniforme.

    Je crois que ton blog va devenir la bible du TC 🙂 je n’hésite pas à le recommander

    1. Rachel Henri Auteur de l’article

      Merci! J’essaie d’être la plus structurée possible pour partager les bases et différentes variantes des bases du crochet tunisien. Une bible, c’est ambitieux, mais j’espère que ce blog servira à promouvoir le crochet tunisien en abordant la technique avec une certaine logique pour permettre à chacun d’aller toujours plus loin dans la créativité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.