Une page sur les points tunisiens croisés

Aujourd’hui, sur mon blog, j’ai ajouté les points croisés dans la liste des variations sur les points de base au crochet tunisien.

La question que je me pose depuis longtemps est de savoir s’il vaut mieux parler d’un point croisé (au singulier) ou de points croisés (au pluriel). Cette distinction peut paraître triviale, et en soi elle n’est vraiment pas capitale. Mais, en toute logique, pour croiser deux points, il faut… au moins deux points. Un peu comme en géométrie: une ligne croisée implique forcément qu’il y a au moins une deuxième ligne qui la croise. Et cela vaut pour les bras, les jambes, les doigts, les routes…

Cependant il n’est pas rare de lire la description du point croisé, au singulier. Parce que deux points croisés forment une entité nouvelle. Un peu comme le point écaille (ou coquille) au crochet traditionnel, constitué de plusieurs points, mais c’est justement l’ensemble qui forme un point à part entière. Et cet argument a beaucoup de poids.

Pourtant je reste très attachée à la dénomination au pluriel. Par habitude sans aucun doute. Le plus important, finalement, c’est d’être clair dans la description des instructions d’un modèle et de permettre à chacun de s’y retrouver dans le comptage des points à chaque rang. Et vous, quelle forme a votre préférence? Vous utiliseriez plutôt le singulier ou le pluriel?

Partager:

4 thoughts on “Une page sur les points tunisiens croisés

  1. Emilie

    Je n’ai pas encore beaucoup d’expérience concernant la lecture de patrons, mais je pense que le pluriel permettrait de mieux m’y retrouver pour compter les points.

    1. Rachel Henri Auteur de l’article

      C’est ce que je pense aussi. Il s’agit d’un agencement un peu différent de deux points. En faire un point à part entière complique selon moi le comptage de mailles sur le crochet. Mais il vaut mieux garder en tête la façon de présenter les points croisés peut varier d’un modèle à l’autre. Donc, toujours bien lire la description des points quand celle-ci est fournie.

  2. Peggy

    Je pencherais aussi pour le pluriel.
    A noter, néanmoins, qu’au tricot, on parle de maille croisée, au singulier. On considère qu’une première maille croise une seconde, mais dans le comptage des mailles, on prend bien en compte 2 mailles…
    Bref, toujours bien lire les instructions avant de commencer !

    1. Rachel Henri Auteur de l’article

      Tiens, je n’avais jamais vu ça sous cet angle: une maille en croise une autre, donc il n’y a qu’une seule maille croisée. Il est vrai que d’une technique à l’autre le vocabulaire n’est pas toujours le même et quand c’est le même, il peut s’agir d’autre chose. Bien lire les instructions avant de commencer, effectivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.