Mise en forme ou blocage d’un ouvrage en laine

Mise en forme ou blocage pour un ouvrage avec une belle finition
Une mise en forme simple pour une finition parfaite

La mise en forme (ou blocage) est une étape importante dans la réalisation d’un ouvrage au tricot ou au crochet. La technique varie en fonction du type de fil utilisé (laine, lin, coton, synthétique) et du type d’ouvrage réalisé (couverture en carrés, châle, pull, bonnet), mais dans tous les cas, une mise en forme assure une belle finition. A ne pas négliger, donc.

Dans cet article, je vous parle de la mise en forme simple d’ouvrages en laine.

Avant la mise en forme

Si vous doutez de l’importance de la mise en forme, regardez plutôt la photo ci-dessous. Il s’agit de mon modèle For intérieur avant mise en forme.

Etole au crochet tunisien avant mise en forme - Modèle For intérieur
Étole au crochet tunisien For intérieur avant mise en forme

L’ouvrage n’est pas mis en forme et il a clairement des irrégularités, des bosses. Cela vient de la manipulation de l’ouvrage lors de sa réalisation, de la formation des points. Le fil est “tordu”, “enroulé” pour former des points et même en s’appliquant méthodiquement pour crocheter très régulièrement, il y aura toujours des petites imperfections.

L'enroulement, phénomène courant au crochet tunisien
L’enroulement, phénomène courant au crochet tunisien

Notez également l’enroulement, l’effet “ça roulotte”, “ça rebique”. C’est un phénomène courant au crochet tunisien. Il existe de nombreuses astuces pour lutter contre l’enroulement : crochet plus gros que celui préconiser sur l’étiquette du fil, bordures, lisières et points qui contrarient mécaniquement l’enroulement et… la mise en forme.

Bref, vous avez passé des heures à crocheter et vous vous dites : tout ça pour ça? C’est à cette étape que la mise en forme joue son rôle primordial.

Qu’est-ce qu’une mise en forme simple?

La mise en forme d’un ouvrage en laine consiste à le tremper dans un bain d’eau, puis à l’étendre pour lui donner la forme souhaitée. Tout simplement.

J’utilise le mot “tremper” car il n’est pas vraiment question de laver l’ouvrage. En soi il n’est pas sale. L’important, c’est de laisser l’eau pénétrer au cœur de la fibre afin que celle-ci gonfle et se détende. L’eau ne doit pas être trop chaude ou trop froide. La laine n’aime pas les grands écarts de températures. L’idéal est une eau un peu tiède, tempérée. Ajoutez éventuellement un peu de lessive “spéciale laine” (il en existe sans rinçage) et assurez-vous que le produit est uniformément réparti dans l’eau. Puis plongez votre ouvrage en veillant à exprimer les bulles d’air et laissez-le tremper une quinzaine de minutes.

Tremper l'ouvrage dans une eau tempérée savonneuse
Trempage

Ensuite, videz l’eau de la bassine, pressez l’ouvrage entre vos mains. Attention: ne tordez pas l’ouvrage! Allez-y en douceur. Étalez l’ouvrage sur une grande serviette et formez un rouleau que vous pressez pour exprimer un maximum d’eau. Puis déroulez et étalez l’ouvrage sur une grande serviette sèche. Ou plusieurs serviettes. Et donnez-lui la forme souhaitée. Étirez légèrement l’étoffe, lissez-la pour égaliser la répartition des points. Puis laissez sécher.

Étendre l'ouvrage et le laisser sécher
Étendre l’ouvrage et le laisser sécher

Il existe des tapis de blocage, des épingles et des câbles pour assurer une fixation parfaite de l’ouvrage. Il est vrai que certains projets se rétractent un peu au séchage. Personnellement, j’y recours uniquement pour les projets avec motifs en dentelle ou aux formes singulières. Je vous en reparlerai dans un autre article. Ici je vous montre une mise en forme simple, sans prise de tête et efficace pour les projets qui ne nécessitent qu’un léger blocage.

Après mise en forme

L’ouvrage une fois complètement séché, vous pouvez en profiter et l’admirer!

Après blocage, l'ouvrage au crochet tunisien est plus régulier.
Après blocage, l’étoffe est lisse, régulière et ne s’enroule plus.

Rentre les fils avant ou après la mise en forme?

C’est une question qui fait débat. Personnellement, je rentre les fils avant la mise en forme. Comme la laine gonfle lors du trempage, les fils rentrés avant sont bien ancrés dans l’ouvrage. Le point négatif, c’est qu’après blocage, si vous souhaitez défaire l’ouvrage, bon courage! Bref, si vous envisagez de défaire une partie de votre ouvrage après mise en forme, ne rentrez pas les fils.

A noter, pour les ouvrages qui comportent de nombreux fils à rentrer, si vous les trempez dans l’eau avant de rentrer les fils, attendez-vous à démêler des fils bien mouillés. Je l’ai vécu et je n’ai pas trouvé cette activité particulièrement amusante.

La mise en forme simple vaut-elle pour tous les ouvrages?

Non. Comme je le mentionne en début d’article, il existe différentes techniques de mise en forme. Et ces techniques varient selon la fibre utilisée et le type de projet réalisé. L’objet de cet article est de vous montrer que la mise en forme peut être simple et efficace dans certains cas, sans recourir nécessairement à des épingles ou des câbles. Essayez et partagez votre expérience en commentaires.

Partager:

1 thought on “Mise en forme ou blocage d’un ouvrage en laine

  1. Emilie

    Merci beaucoup pour cet article très enrichissant. J’aime bien voir les différentes façons de faire, surtout que le blocage est tout nouveau pour moi. Je n’aurais jamais pensé qu’on puisse défaire un projet après blocage (par rapport à ce que tu dis sur le fait de rentrer les fils avant ou après). Mais après tout, si la taille ne convient pas après blocage par exemple, c’est bien légitime. Ceci dit c’est pour cela qu’il est fort utile de faire un échantillon mis en forme avant de commencer.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.