Pourquoi et comment faire un échantillon

Je l’ai dit, je le dis et je le dirai encore: faites au moins un échantillon avant de commencer un projet! Notez que je dis “au moins”. Implicitement, cela signifie que vous serez parfois amenez à faire plusieurs échantillons avant de démarrer un projet. Maintenant c’est explicite! Dans cet article, je vous donne 5 bonnes raisons de faire un échantillon. Et puis je vous dis ce qu’est un bon échantillon.

Faire des échantillons au crochet
Faire des échantillons avant de démarrer un ouvrage, c’est essentiel.

5 bonnes raisons de faire un échantillon

Pour choisir le bon fil

Tetsy Ito yarn - soie et acier
Tetsy Ito yarn – soie et acier

Il existe de nombreuses catégories de fils (de très fins à très gros), mais aussi une large gamme de types de fibres. D’origine animale, végétale, synthétique… Tous les fils sont différents. Même au sein d’une même catégorie et d’une composition similaire, deux fils ne sont pas dans tous les cas interchangeables.

Donc, avant de vous lancer dans un projet, vous choisissez le fil le mieux indiqué pour faire une pièce unique et magnifique. Faites un échantillon avec le fil choisi et posez-vous plusieurs questions: Est-il facile de travailler ce fil? Les mouvements sont-ils fluides, saccadés? Quel est le rythme d’exécution? Le fil est-il doux ou rugueux? Quelle est la sensation que ce fil vous procure dans les mains et sur le crochet? Imaginez travailler avec ce fil pendant des heures…

Pour choisir le bon crochet

Il existe de nombreux types de crochets. Ils varient par leur calibre (le diamètre de la tige), leur forme (la longueur de la tige, mais aussi la forme de la tête, l’ergonomie du manche), leur composition (métal, bois, acrylique, ivoire…). En fonction du type de fil et du type de projet, vous choisirez peut-être un crochet plus léger ou plus lourd… L’ergonomie est une chose très personnelle.

Choisir le bon crochet
Choisir le bon crochet

Au-delà de l’ergonomie, il reste toujours cette même question: quelle taille, quel calibre de crochet choisir? Celui recommandé dans le patron est une bonne indication. Mais nous crochetons tous différemment. Alors, pour vous assurer d’avoir la bonne taille de crochet, faites un échantillon. Comment les mailles sont-elles disposées: trop serrées, pas assez serrées, juste ce qu’il faut? Comment le crochet passe-t-il dans l’ouvrage?

Pour voir ce que donne le point

Un même point ne donnera pas du tout le même résultat selon la taille de crochet, le type de fil et la couleur du fil. Un échantillon vous donnera une indication précise sur l’étoffe que forme le point. Il vous permettra aussi de vous “faire la main” sur un point nouveau. Et ne sous-estimez pas l’importance de la couleur. Un joli motif peut-être complètement effacé s’il est réalisé dans une couleur sombre ou bariolée.

Point tunisien simple modifié en fil multicolore
Pts mod multicolore
Point tunisien simple modifié en fil unicolore
Pts mod unicolore

Pour connaître les mesures réelles de votre projet

Votre échantillon vous donne des mesures précises sur les dimensions qu’aura votre projet. Combien avez-vous fait de mailles et de rangs pour obtenir un carré de 10 cm de côté? Ou au contraire: combien mesurent 5 répétitions d’un motif donné? Si ces mesures ne correspondent pas à ce qui est indiqué dans le patron, votre projet n’aura pas les mêmes dimensions.

Mesurer son échantillon
Mesurer son échantillon

Pour gagner du temps

Faire un échantillon peut paraître une perte de temps en soi. En fait, le temps passé à faire un échantillon est un investissement, une assurance, avant de se lancer dans un projet.
Ne pas faire d’échantillon, c’est prendre le risque de se rendre compte, à mi-parcours ou même juste à la fin du projet, que ça ne va pas. Sans oublier le temps passé à défaire le projet pour récupérer le fil. Quand vous pouvez défaire l’ouvrage…

Investir du temps dans un échantillon
Investir du temps dans un échantillon

Qu’est-ce qu’un bon échantillon?

Savoir pourquoi faire un échantillon, c’est bien. Faire un bon échantillon, c’est encore mieux.

Faites un échantillon dans le point principal de l’ouvrage

Généralement les patrons indiquent le point à réaliser pour l’échantillon. Un point simple ou un motif de points agencés. L’échantillon doit toujours être fait dans le point principal de l’ouvrage. Donc si votre modèle est réalisé en points allongés, faites un échantillon en points allongés.

Faites un grand échantillon

Plus grand qu’un carré de 10 cm de côté. Généralement j’essaie de faire un échantillon de 15 ou 20 cm de côté. Tout dépend du type de fil, du crochet que j’utilise, du point requis…
Si dans un patron il est indiqué 20 pts x 18 rangs pour 10 cm, je fais un échantillon de 30 pts et de 30 rangs.

Les lisières d’un échantillon sont trompeuses. Elles n’ont pas exactement la même forme que les autres points réalisés en cours de rangs. Et elles ne vont pas se répéter tous les 10 cm au cours de votre projet. Ce qui compte, ce sont les points et les rangs au cœur de l’échantillon. De plus, un carré de 10 cm donne moins d’informations tactiles qu’un carré de 15 ou 20 cm.

Mettez votre échantillon en forme

Une étoffe peut considérablement changer après sa mise en forme. Ce n’est pas toujours le cas. Mais cela arrive. Surtout avec certaines laines, certains points plus allongés, des motifs en dentelles… La mise en forme d’un échantillon permet de vérifier si l’étoffe feutre, rétrécit, s’agrandit, si la couleur déteint, si le motif change en fonction des tractions imposées lors de la mise en forme. Un échantillon peut être soumis à des expériences, des épreuves de lavage sans regret.

Mettre son échantillon en forme
A droite avant mise en forme, à gauche après mise en forme

Prenez les mesures à différents endroits

La prise de mesures se fait idéalement à plusieurs endroits. Comptez le nombre de points (ou motifs) par rang sur différents rangs. Et comptez le nombre de rangs sous différents alignements de points (ou de motifs).

Et si l’échantillon ne correspond pas aux mesures souhaitées

Si les mesures de votre échantillon ne correspondent pas à celles indiquées dans le patron, il est très probable que votre ouvrage n’aura pas les mêmes dimensions que le modèle présenté dans le patron.

Ce n’est pas essentiel pour une écharpe ou un châle. Si vous aimez le rendu de votre échantillon, lancez-vous. Gardez à l’esprit que vous aurez peut-être besoin de plus ou moins de fil que la quantité indiquée dans le patron. Ne pas obtenir les bonnes mesures, c’est plus embêtant pour un pull ou un bonnet. Le projet doit être le plus proche possible des dimensions souhaitées pour être ajuster à la morphologie de la personne qui le portera.

Même en changeant de fil et de crochet, il est possible que vous ne parveniez pas à obtenir le même ratio entre le nombre de mailles et le nombre de rangs comme indiqué dans le modèle. En d’autres termes, vous avez le bon nombre de mailles mais pas le bon nombre de rangs ou inversement. La mise en forme pourrait éventuellement corriger le ratio, mais pas toujours. Pourquoi cette différence dans le ratio? Parce que certains relèvent des mailles plus courtes ou plus longues au rang aller, d’autres font des chaînettes de rang retour plus serrées ou plus lâches.

Dans ce cas, il est souvent préférable de choisir le bon nombre de mailles plutôt que le bon nombre de rangs. Ce n’est pas une règle absolue. Il faut tenir compte du type d’ouvrage. Mais en général, mathématiquement, il est plus simple de rajouter ou supprimer quelques rangs plutôt que de faire plus ou moins de points, surtout lorsqu’il y a des motifs. Mécaniquement, le crochet tunisien a plus d’élasticité dans la longueur (nombre de rangs) que dans la largeur (nombre de mailles).

Partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.